trotte-menu


trotte-menu

trotte-menu [ trɔtməny ] adj. inv.
• 1488; de trotter et menu
Vx ou plaisant Qui trotte à petits pas. « La gent trotte-menu » (La Fontaine) :les souris.

trotte-menu adjectif invariable (de trotter et menu) Littéraire. La gent trotte-menu, nom donné par La Fontaine aux souris. ● trotte-menu (expressions) adjectif invariable (de trotter et menu) Littéraire. La gent trotte-menu, nom donné par La Fontaine aux souris.

⇒TROTTE-MENU, adj., subst. et adv.
Vieilli ou littér.
I. — Adj. gén. inv.
A. — [En parlant d'un animal, en partic. d'une souris ou d'un rat, p. réf. à la fable de LA FONTAINE, Le Chat et un vieux rat (III, 18)] Qui se déplace à pas sautillants. La gent trotte-menu. Alors c'était (...) un farfouillement hâtif et chercheur, faisant le bruit de souris trotte-menu dans un tas de décombres (GONCOURT, Journal, 1892, p. 305).
B. — P. anal. [En parlant d'une pers.] Qui marche à pas rapides et légers. La tante trotte-menu, si preste, si drôle (...) me préparait le café (VIALAR, Morts viv., 1947, p. 393). Alban Létambot, l'octogénaire trotte-menu, avançait à petites foulées sèches et rapides (ARNOUX, Roi, 1956, p. 110).
— [P. méton., en parlant d'un pas, d'une démarche] Rapide, sautillant. Je le voyais arriver avec ce petit pas trotte-menu et ce sourire fin avec lesquels il faisait son entrée dans un salon (GONCOURT, Journal, 1870, p. 676). On entendait les pas lourds de Thierry et de son père, et la marche trotte-menu de Mlle Génolain (DANIEL-ROPS, Mort, 1934, p. 35).
C. — Au fig.
1. [En parlant d'une qualité physique ou morale] Léger, qui n'a pas de poids, sans profondeur. Le petit Teissier continue sa petite amabilité trotte-menue (STENDHAL, Journal, t. 2, 1806, p. 273). Sa beauté trotte-menu (...) ne pouvait être devinée que par les Parisiens adonnés à la chasse des grisettes (BALZAC, Rabouill., 1842, p. 298).
2. [En parlant d'un son] Vif et sautillant. [Le] son trotte-menu du violon des noces (VERLAINE, Œuvres compl., t. 1, Sagesse, 1881, p. 217).
II. — Subst. gén. inv.
A. — 1. Animal qui trotte, en particulier la souris ou une espèce voisine. Il y avait de tout dans la taule (...) des tortues de toutes les dimensions, infatigables, ainsi que les trotte-menus, les cochons d'Inde et les tatous en boule (CENDRARS, Lotiss. ciel, 1949, p. 21).
P. compar. [Une voiturette] grignotait cependant le raidillon avec une allégresse sénile de trotte-menu (ARNOUX, Crimes innocc., 1952, p. 9).
P. métaph. Voici maintenant qu'arrivent les habiles, les faconds, les diserts, les trotte-menu suivis de la nichée qui veut mettre la dent au sac enfariné du pouvoir (CLEMENCEAU, Vers réparation, 1899, p. 393).
2. P. méton. Allure d'un animal qui se déplace à petits pas rapides et sautillants. On n'entend que le trotte-menu du lapin dans les feuilles (GONCOURT, Journal, 1864, p. 92). Un trotte-menu falot de souris (GRACQ, Syrtes, 1951, p. 211).
B. — Au fig., péj. [Pour désigner une pers.] Qui a peu de valeur, médiocre. Tu te crois aigle et n'es qu'une oie. Reste à terre, trotte-menu (RICHEPIN, Paradis, 1894, p. 174).
III. — Adv. À petits pas rapides. Nous n'étions décidément rien que des pantins impuissants, dont l'inutile présence encombrait les routes déjà surchargées d'enfants effarés, de mères inquiètes, de vieilles à bonnets blancs qui s'enfuyaient trotte-menu, de religieuses tranquilles quoique exténuées (AMBRIÈRE, Gdes vac., 1946, p. 25).
Prononc. et Orth.:[]. Att. ds Ac. 1935 (inv., id. ds ROB. 1985). Étymol. et Hist. 1660 « qui marche vivement, à petits pas rapides » (OUDIN d'apr. FEW t. 17, p. 374a); 1668 la gent trotte-menu « les souris » (LA FONTAINE, Fables, III, 18 ds Œuvres, éd. H. Régnier, t. 1, p. 258). Comp. de trotte, forme de trotter et de menu2. Att. comme nom de pers. en 1261 (Cartul. Cambron, éd. J.-J. De Smedt, p. 923, cf. GDF. Compl.) et aux XVe et XVIe s. (Sottie de Trote menu ds le Rec. Trepperel, éd. E. Droz, et cf. DG). Fréq. abs. littér.:10.

trotte-menu [tʀɔtməny] adj. invar.
ÉTYM. 1488; de trotter, et menu.
Vx ou littér. (par plais.). Qui trotte à petits pas. || « La gent trotte-menu » : les souris (→ Chercher, cit. 28, La Fontaine).
0 Hélas ! faute d'un peu de toilette, sa beauté trotte-menu (…) ne pouvait être devinée que par les Parisiens adonnés à la chasse des grisettes (…)
Balzac, la Rabouilleuse, Pl., t. III, p. 887.
Fig. || « Au son trotte-menu du violon des noces » (Verlaine, in G. L. L. F.).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • trotte-menu — (tro te me nu) adj. indécl. Qui trotte à petits pas. •   La gent trotte menu [les souris] s en vient chercher sa perte, LA FONT. Fabl. III, 8. •   Du fond de nos caveaux, du haut de nos greniers La gent trotte menu s assemble par milliers,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • TROTTE-MENU — adj. inv. Qui trotte à petits pas …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • La gent trotte-menu — ● La gent trotte menu nom donné par La Fontaine aux souris …   Encyclopédie Universelle

  • menu — 1. menu, ue [ məny ] adj. et adv. • 1080; lat. minutus, de minuere « diminuer » 1 ♦ Qui a peu de volume. ⇒ 2. fin, mince, petit. Couper en menus morceaux. Les menues branches d un arbre. Menus objets. ⇒ babiole, bricole, brimborion. « de vraies… …   Encyclopédie Universelle

  • -menu — porte menu trotte menu …   Dictionnaire des rimes

  • trotter — [ trɔte ] v. <conjug. : 1> • XIIe; frq. °trotton, forme intensive de treten « marcher » I ♦ V. intr. 1 ♦ (D un animal) Aller au trot. Cheval qui trotte. « ils vont [les chiens], ils viennent, ils trottent » (Baudelaire). Cavalier qui trotte …   Encyclopédie Universelle

  • gent — 1. gent [ ʒɑ̃ ] n. f. • 980; lat. gens, gentis « nation, race, peuple » 1 ♦ Vx ⇒ nation, peuple. 2 ♦ Vieilli ou littér. (souvent iron.) ⇒ race. « La gent trotte menu » (La Fontaine) :les souris. (En parlant des personnes) ⇒ espèce, famille. La… …   Encyclopédie Universelle

  • Souris dans la culture — Pour les articles homonymes, voir souris (homonymie). Illustration représentant la souris des villes invitant l …   Wikipédia en Français

  • TROTTER — v. n. Aller le trot. Ce cheval trotte mal. Un cheval qui trotte menu. Faites trotter ce cheval.   Il se dit, familièrement et par extension, D une personne qui marche beaucoup à pied. Nous avons bien à trotter pour nous rendre à tel endroit. Il a …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Souri — Souris Pour les articles homonymes, voir souris (homonymie). Nom vernaculaire ou nom normalisé ambigu : Le terme «  Souris  » s applique, en français, à plusieurs taxons distincts …   Wikipédia en Français